Anamorphosée (Lyrics)

California

Aéroport, aérogare
mais pour tout l’or m’en aller
c’est le blues, l’coup d’cafard
le check out assuré
vienne la nuit et sonne l’heure
et moi je meurs
entre apathie et pesanteur
où je demeure
changer d’optique, prendre l’exit
et m’envoyer en Amérique
sex appeal, c’est Sunset
c’est Marlboro qui me sourit
mon amour, mon moi, je
sais qu’il existe
la chaleur de l’abandon
c’est comme une symphonie

C’est sexy le ciel de Californie
sous ma peau j’ai L.A. en overdose
so sexy le spleen d’un road movie
dans l’rétro ma vie qui s’anamorphose

J’ai plus d’I.D, mais bien l’idée
de me payer le freeway
c’est l’osmose, on the road
de l’asphalte sous les pieds
vienne la nuit, c’est le jet lag
qui me décale
L.A.P.D me donne un blâme
c’est pas le drame
se faire un trip, s’offrir un streap
sous le soleil en plein midi
six a.m, j’suis offset
j’suis l’ice dans l’eau, j’suis mélo, dis
mon amour mon Wesson
mon artifice
la chaleur du canon
c’est comme une symphonie

C’est sexy le ciel de Californie
sous ma peau j’ai L.A. en overdose
so sexy le spleen d’un road movie
dans l’rétro ma vie qui s’anamorphose

Vertige

Rain, nudité
nuit sois plus lente
délivrante
rain, volupté
impermanente l’existence
vois comme la vie est éphémère
comme les nuages
juste un passage
une goutte d’eau nécessaire
au voyage

Plus loin plus haut
j’atteins mon astre
je vertige de vivre
plus loin plus haut
l’esprit voyage
je vertige de vivre
l’éveil d’un sens
l’instinct d’une danse
je vertige de vivre
plus loin plus haut
l’extase et l’immensité
je vertige d’être vivant

Rain, nudité
nuit sois plus longue
l’homme gronde
chaînes, pluie d’acier
son ignorance est sa souffrance
le temps n’appartient à personne
ballet d’étoiles
insaisissables
instant présent tu es l’essence
du voyage

Plus loin plus haut
j’atteins mon astre
je vertige de vivre
plus loin plus haut
l’esprit voyage
je vertige de vivre
l’éveil d’un sens
l’instinct d’une danse
je vertige de vivre
plus loin plus haut
l’extase et l’immensité
je vertige d’être vivant

Mylene s’en fout

Mon aquarium
c’est pas du barnum
j’vois tes grands airs
de diamantaire
t’as plus d’mystère
comme tu as changé
t’es pas plus beau vue de haut
moi comme j‘ t’aimais
tu f’sais la planche sur le dos
voir ton île ô

Des améthystes
Mylène s’en fout
l’éclat du chic
Mylène s’en fout
le jade est un joyau bien plus doux
au creux du nombril
Mylène nue en dessous

Moi mes splendeurs
sont celles du coeur
ta mode s’emmure
le jade est pur
son style perdure
comme tu as changé
ta poésie a pris l’eau
viens comme tu es
mais sans parure c’est plus chaud
sur mon île ô

Des améthystes
Mylène s’en fout
l’éclat du chic
Mylène s’en fout
le jade est un joyau bien plus doux
au creux du nombril
Mylène nue en dessous

L’instant X

Bloody lundi
mais qu’est-ce-qui
nous englue la planète
et embrume ma comète
c’est
la loi des séries
le styx
les ennuis s’amoncellent
j’ai un teint de poubelle
mais

C’est l’instant X
qu’on attend comme le messie
comme l’instant magique
c’est l’équation
l‘ ax + b qui fait tilt
mais pour l’heure, dis

Papa Noel quand tu descendras du ciel
du fun, du zoprack et des ailes
l’an 2000 sera spirituel
c’est écrit dans ‚ELLE‘
du fun pour une fin de siècle

humeur killer
c’est l’heure pour
moi de prendre la pose
de penser à aut’chose
c’est
le cycle infernal
fatal
un rien devient l’Everest
mon chat qui s’defenêstre
à
à quand l’instant X
qu’on attend comme le messie
comme l’instant magique
c’est l’hécatombe
vernis qui craque
asphyxie
pied dans la tombe

Papa Noel quand tu descendras du ciel
du fun, du zoprack et des ailes
l’an 2000 sera spirituel
c’est écrit dans ‚ELLE‘
du fun pour une fin de siècle

Eaunanisme

J’irai lui dire
la pâleur de ses yeux
qu’ils avaient
la profondeur de nos cieux
je sais qu’elle marche
sans savoir qui elle est
que c’est les jambes
d’une autre qui la portaient
je l’entends murmurer

Océan d’ambre
mélange, mélange moi
à tes légendes
mets l’ancre, l’ancre en moi
c’est si doux la brûlure
là où ta main me touche, Eau
et coule cette écume
de ma bouche

J’irai lui dire
que son coeur s’est fatigué
de vous
j’irai lui dire
que de l’homme elle s’est lassée
de tout
que sa vie rare
est cachée dans le velours… de l’immensité
qu’il est trop tard pour l’aimer
elle s’est dissoute… dans l’éternité, Eau

Océan d’ambre
mélange, mélange moi
à tes légendes
mets l’ancre, l’ancre en moi
c’est si doux la brûlure
là où ta main me touche, Eau
et coule cette écume
de ma bouche

Et tournoie

J’percois tes funérailles
cerveau en bataille
tu te veux liquide
pantin translucide
mais tu n’pourras rien changer
côté sombre, c’est mon ombre
dissout dans l’éternité
et l’astre est de cendre

Ton fantôme intérieur
affronte tes heures
assassin blotti
ton pire ennemi
tu veux t’expulser de toi
mais ta vie, fait envie
ton fil tu l’aimes déjà
et l’astre s’élève oh…

Mets ton âme de lumière
et tournoie et tournoie
mets ton habit de mystère
et tournoie et tournoie
sous ton âme la plainte amère
panse la, donne la
mets ton âme de lumière

Dedans tout n’est que faille
ton coeur de cristal
se brise au moindre éclat
de rire et de larmes
aux morts qu’importe les dés
le soleil, ton emblème
ne te sera dérobé
que pour l’éternel oh,,,

Mets ton âme de lumière
et tournoie et tournoie
mets ton habit de mystère
et tournoie et tournoie
sous ton âme la plainte amère
panse la, donne la
mets ton âme de lumière

XXL

Qu’on soit des filles de
cocktails, belles
qu’on soit des filles des
fleurs de poubelles
toutes les mêmes
qu’on soit des croissants de lune
qu’on soit des monts de Saturne
pour l’I.V.G. ou en bulle
nous on a

On a besoin d’amour
on a besoin d’amour
besoin d’un amour XXL
on veut de l’amour XXL

Qu’on soit des filles de
l’histoire, rares
qu’on soit des filles des
fleurs de trottoirs
c’est comme ca
qu’on soit Paul en Pauline
faire la Une des magazines
négatives ou positives
toutes les filles

Elles ont besoin d’amour
on a besoin d’amour
besoin d’un amour XXL
on veut de l’amour XXL

On a besoin d’amour
besoin d’une flamme
et de vague à l’âme
on a besoin d’amour
besoin d’un regard
de peau et de larmes
besoin d’un amour XXL
besoin d’une flamme
et de vague à l’âme
on veut de l’amour XXL
besoin d’un regard
de peau et de larmes

Rever

D’avoir mis son âme dans tes mains
tu l’as froissé comme un chagrin
et d’avoir condamné vos différences
nous ne marcherons plus ensemble

Sa vie ne bat plus que d’une aile
dansent les flammes, les bras se lèvent
là où il va il fait un froid mortel
si l’homme ne change de ciel
pourtant, j’ai rêvé

J’ai rêvé qu’on pouvait s’aimer
au souffle du vent
s’élevait l’âme, l’humanité
son manteau de sang
j’irai craché sur vos tombeaux
n’est pas de vrai, n’est pas le beau
j’ai rêvé qu’on pouvait s’aimer

A quoi bon abattre des murs
pour y dresser des sépultures
à force d’ignorer la tolérance
nous ne marcherons plus ensemble

Les anges sont las de nous veiller
nous laissent comme un monde avorté
suspendu pour l’éternité
le monde comme une pendule
qui s’est arrêtée

J’ai rêvé qu’on pouvait s’aimer
au souffle du vent
s’élevait l’âme, l’humanité
son manteau de sang
j’irai craché sur vos tombeaux
n’est pas de vrai, n’est pas le beau
j’ai rêvé qu’on pouvait s’aimer

J’ai rêvé qu’on pouvait s’aimer
j’avais rêvé du mot AIMER

Alice

Mon Alice, Alice
araignée maltèque
mon Alice, malice
arachnée hightek
mon Alice, Alice
pendue au bout de son fil
dépressive l’artiste
exit, exit

Dans ta boite
toutes tes pattes
le blackout
petite âme

Comme tu me manques
comme tu me manques
comme tu me manques
l’araignée

Comme j’ai mal

Je bascule à l’horizontal
démissionne ma vie verticale
ma pensée se fige animale
abandon du moi
plus d’émoi
je ressens ce qui nous sépare
me confie au gré du hasard
je vis hors de moi et je pars
à mille saisons, mille étoiles

Comme j’ai mal
je n’verrai plus comme j’ai mal
je n’saurai plus comme j’ai mal
je serai l’eau des nuages
je te laisse parce je t’aime
je m’abîme d’être moi-même
avant que le vent nous, sème
à tous vents, je prends un nouveau départ

Plus de centre tout m’est égal
je m’éloigne du monde brutal
ma mémoire se fond dans l’espace
ode à la raison
qui s’efface
je ressens ce qui nous sépare
me confie au gré du hasard
je vis hors de moi et je pars
à mille saisons, mille étoiles

Comme j’ai mal
je n’verrai plus comme j’ai mal
je n’saurai plus comme j’ai mal
je serai l’eau des nuages
je te laisse parce je t’aime
je m’abîme d’être moi-même
avant que le vent nous, sème
à tous vents, je prends un nouveau départ

Tomber 7 fois

Hey
faire les 400 coups
se prendre des coups
plutôt que le tiède
Ceux
qui ont peur sont debout
les autres dorment mou
se battre pour ses rêves
qu’on nous enseigne
never explain
qu’on nous assène
never complain
et c’est un peuple qui se soulève

Mais toujours vouloir pour soi
la lune, la lune
même pour un nirvana
de fortune, la lune
et si tu tombes 7 fois
et si tu tombes 7 fois
toujours se relever 8

Hey
faire des noeuds magiques
au temps élastique
rester éveillé
pas faire les choses à moitié
Mieux
même si le prix à payer
vaut être atypiques
même si l’on vous tire vers le bas
vertébrés excentriques
qu’un fossile usé
qu’on nous enseigne
never explain
qu’on nous assène
never complain
et c’est un peuple qui se soulève

Mais toujours vouloir pour soi
la lune, la lune
même pour un nirvana
de fortune, la lune
et si tu tombes 7 fois
et si tu tombes 7 fois
toujours se relever 8

Laisse le vent emporter tout

Mais tout ce qui s’est passé
glisse à côté
comme l’eau sur les joues
rester comme ca attaché
quand l’autre a quitté

Et tous ces mots qu’on a dit
mots qu’on a fuit
où sont ils allés
rester comme ca attaché
ne peut rien changer
alors va

Je laisse le vent emporter tout
laisse le vent prendre soin de tout
laisse le vent emporter tout
laisse le vent prendre soin de tout

Je t’ai rêvé homme sans pied
dieu ou névé
ou comme un bruit doux
là j’irai bien te chercher
j’ai tellement changé

Mais tout ce qui c’est passé
glisse à côté
comme l’eau sur les joues
quand je t’ai pris par la main
c’était un matin
bien

Je laisse le vent emporter tout
laisse le vent prendre soin de tout
je laisse le vent emporter tout
laisse le vent prendre soin de nous

Share this tout le monde...
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on TumblrPin on PinterestShare on RedditShare on VKEmail this to someone