Bleu noir (Lyrics)

Quicklinks

Oui… mais non

Ou oui ouou ou ?
Ou oui ouou ou ?
Ou oui ouou ou ?

Tout pas tout dit
Le monde entier
Dépend de nous
Destins fragiles
Et monde hostile
On devient fous
Tout pas tout dit
Mais la vie m’effraie
Elle a bon dos Oo
Ne voir que toi
Rien qu’une fois
Rend tout plus beau

Regarde-moi :
Être ou pas…
C’est n’être pas !
C’est peut être chic
De faire du toc
Tac au tac c’est l’ère du toc
C’est non
Han han
Bon
C’est peut être chic
C’est l’ère du toc
Pour l’authentique
On traque du stock
Du tac au tac
Changeons d’époque
Oh oui !
Dis-moi

Dis-moi oui
Mais non
Ne dis plus jamais non !
L’amour le loup
Est risque
Dis-moi oui
Mais non
Ne dis plus jamais non
Et plus
Mon coeur sous X
Dis-moi oui
Mais non
Ne dis plus jamais non
L’amour mon loup
Se risque
Dis-moi oui
Mais non
Dieu, mon dieu que c’est long
Sans toi,
Mon corps sous X
Call me now
Allongée sur le dos
L’amour rend tout plus beau
Oh-oh-oh-oh
Dis-moi oui
Mais non
Ne dis plus jamais non
Amour, le loup c’est ton nom

Tout pas tout dit
Ode à la vie
La mort compose
La nuit se couche
Les yeux rougis
L’aube est morose
Tout pas tout dit
Si la vie est gaie
Tout va à l’eau Oo
Ô bâteau ivre
Et joie de vivre
Me fait défaut

Regarde-moi :
Être ou pas…
C’est n’être pas !
C’est peut être chic
De faire du toc
Tac au tac c’est l’ère du toc
C’est non
Han han
Bon
C’est peut être chic
C’est l’ère du toc
Pour l’authentique
On traque du stock
Du tac au tac
Changeons d’époque
Oh oui !
Dis-moi

Chorus

You baby boy
You baby love
You baby boy
Love lolove
Yo
You baby boy
You baby love
You baby boy
Love lolove

Moi je veux

Moi je veux c’est aimer
Moi je veux c’est aider
Moi je veux être aimée
Moi je veux c’est t’aimer
Moi je veux c’est t’aider
Moi je veux être adorée

Tu reviens toujours
Mélancolie
Comme un défi

Silence de dieu
Mais que le soir est triste
Pour l’indécis

Chorus

Quand saigne mon cloître
Cruel c’est que je sombre
Épaisse est l’ombre

Oh! Paradis noué
L’or des étoiles est pâle
Hivernal

Aimer, aimer
Aime-moi
Aimer, aimer
Aime-moi

Chorus

Bleu noir

Je marche vers les ténèbres
Vers l’horizon funeste
Mais la vie qui m’entoure et me baigne
Me dit quand même ça vaut la peine

Et qui peut se mouvoir
Dans ce convoi de larmes
Je te dédie ma mort
Et je saigne, saigne encore
Mais…

La bataille est belle
Celle de l’amour
Disperse tout
La bataille est celle
De longs, longs jours
Mon amour

L’on peut se retourner
Mais le ruisseau ressemble à l’eau
Quand tu pars
Il n’en reste qu’un bleu noir

Je tombe en défaillance
Vienne ma délivrance
Me dis quand même qu’au fond de ma peine
Survit un coeur couleur vermeil
Qui bat… car

Chorus

N’aie plus d’amertume

Dans ma mémoire qui dérape
Gardera le dur de l’asphalte
Tu préfères les angles plus aigus
D’un destin qui semble perdu

N’aie plus d’amertume
Et parle à la lune
Tu n’as pas le choix
C’est peut être moi
Si je n’ai pas su taire
Tes mots de colère
Je m’en veux, tu vois
Te donne ma foi
N’aie plus d’amertume
Et parle à la lune
Dis-lui toi que l’âme
Parfois se fait mal
Mais il fait si noir
Détourne-toi de moi
Tu l’as fait déjà
Tu l’as fait déjà

Je te vois
Ça te fait quoi ?
Quand je te vois
Ça me fait ça

Et quand la danse cessera
Que jaillisse encore ta voix
Mais dieu que tu sembles si lasse
Viens t’asseoir à côté de moi
Et passe

N’aie plus d’amertume
Et parle à la lune
Tu n’as pas le choix
C’est peut être moi
Si je n’ai pas su taire
Tes mots de colère
Je m’en veux, tu vois
Te donne ma foi
N’aie plus d’amertume
Et parle à la lune
Dis-lui toi que l’âme
Parfois se fait mal
Mais il fait si noir
Détourne-toi de moi
Tu l’as fait déjà
Tu l’as fait déjà

Je te vois
Ça te fait quoi ?
Quand je te vois
Ça me fait ça

Toi l’amour

Et l’autre monde qui s’en va
Dans la pénombre glissent des pas
Et l’on sait à peine d’où tu viens… tu vas
L’on sait bien quand même dire
Faut pas qu’tu t’en ailles
Jamais

Toi l’amour
Revient toujours
Retient le jour
S’incline au vent d’aimer
Car l’amour
Est à nous
Pour toujours

Malgré le monde qui saigne
Je l’appelle
Malgré l’obscur malgré l’obscène
Je l’appelle
O poussière de sentiment qui devient plaine
Je l’appelle
Tu recouvres l’âme, tu troubles le ciel
Nos veines

Chorus

Lonely Lisa

Elle est libre
Elle a deux vies, mais pas de
chance
Pas d’équilibre
Mais elle fait de son mieux, elle penche

Aimer
Et fondre l’or
Faire de la mort
Une immortelle

Rêver
Jusqu’à l’aurore
Aimer encore
Aimer le ciel

Lonely Lisa !
C’est bien ça
Un peu de déraison
Lonely Lisa !
Devissée
Et tous à l’unisson
Lonely Lisa !
C’est bien ça
Un peu de déraison
Plus d’à quoi bon !
Des mots libres
Des maux, démolition

Mélancolie
Par la porte opposée elle voit
Sa folie
Qu’elle va jeter plus loin

De toi
Rêver
Et fondre l’or
Faire de nos morts

Des immortelles
Jusqu’à l’aurore
Aimer encore
Gagner le ciel

Chorus

Une révolution
Tous pour la même même partition
Et la routine pas que du bon
À moins de rêver

Il nous faut une révolution
Pour créer l’envie, l’âme est ainsi
Y a pas de génie sans grain de fo…
Sans grain de folie !

M’effondre

Je fais tout un peu
Rien n’est comme je veux
Me dissous un peu
Me divise en deux
Mais là

M’effondre
M’effondre

Tout vole en éclat
Mes sens et puis mon choix
Pas d’existence
Mais vivre ma transparence
Mais là

M’effondre
M’effondre
M’effondre
M’effondre

Jusqu’ici tout va
Jusqu’ici tout va bien

Light me up

I’m so scared, empty,
No colour print of me, of me, of me, of me,
I’m nobody

I stayed out, all night
Thought it was all up with me
All up with me, too scared, not fair
You’re not around

I’m so alone, i’m so alone inside
I’m so alone, winter has drowned
My heart is down
Little me, little me you see

Light me up,
light me up,
we can never go wrong
Light me up,
light me up,
I’m so cold,
it’s so wrong
Please come to me,
Please come to me,
I dare,
I care
Light me up,
light me up,
we can never go wrong
Light me up,
light me up,
I’m so cold in my song
Please come to me,
it’s all I need
Please come to me

Eyes wide open, can’t sleep
Night is burning, red, red, red, red
Silence is dead

Don’t belong here, you see
Thought life would bring me mystery
Sole mystery
No trace, no face, just misery

Speak up, i know the rain
Speak up, you know the pain
Speak up, speak up

Chorus

Leila

Pauvre humanité muette
Pardonner, polir le geste

Croire, t’aimer
Mais choir, prier
Que celle qui n’est

Pas parmi vos nombres
Part repose dans l’ombre
D’une vie qui n’est pas ici

Moi je sais
Moi je sais
Moi je sais
Que c’est pas la vie

Corps cassé, nulle espérance
Fille aimée
D’Iran
Infiniment

Leila
Une part ensevelie de nous même
Leila
La nuit se consume elle même
Leila
Pont tendu entre ciel et terre
Leila
Leila
Leila

Pauvre humanité muette

Diabolique mon ange

Repos tranquille
Heure inutile
Dans cette chambre
La main qui tremble

Ne reste que les rêves
Étonnante chimère
Qui garde son empreinte
A fuit dans son étreinte

Allons ailleurs si tu veux
Conduis-moi où tu es mieux
Et plus jamais la même…
Le vent fait sourde oreille

Flik flak
Diabolique est mon ange
Tic tac
Plus rien ne nous dérange
La claque
Bien contre lui et tangue
Tic tac
On s’est aimé à s’y méprendre
Flik flak
Diabolique est mon ange
Tic tac
Plus rien ne me dérange
La claque
Suis contre lui et tangue
Et là
S’agenouiller et puis s’éprendre…

Vent ! J’ai souhaité ta mort
Temps j’ai maudit ton corps

Et plus jamais la même
À tout jamais de celles
Qui entrouvrent fenêtre
Qui parlent et puis se jettent

Chorus

Dans ma tête un désordre
Y remettre un peu d’ordre
N’a jamais vu ma fièvre
N’a jamais dit je t’aime

Cependant je l’aime
Cependant je l’aime
Cependant je l’aime
Cependant je l’aime

Inseparables

Hey it’s good to see you
And you’re doing well
But… deep down I love you
As you can probably tell

I wished I could believe
I could be the one
To care for and love you baby
As I could have done

I know now that everything
Had to end this way
I wanted to believe in love
That it would finally stay
And I send you to the world
And I send you with a kiss
I know now that you’re the one
That I will always miss

Hey it’s good to see you
And you’re doing well
But deep down I love you
And I feel like hell

I wished I could believe
I could be the one
To care for and love you baby
As I could have done

I know now that everything
Had to end this way
I wanted to believe in love
That it would finally stay
And I send you to the world
And I send you with a kiss
I know now that you’re the one
That I will always miss

Inséparables (Version française)

Les anges sont à genoux
Et toi tu vas bien ?
Moi, je t’aime comme un fou
Mais ça tu le sais bien

Je rêvais d’être l’onde
Qui te fait du bien
Garder ton coeur et ton ombre
À côté du mien

Je sais là, que c’est le signe
Tout s’arrête ici
Je voudrais que l’on donne au bruit
le souffle de nos vies
Je voulais croire en nous et voilà…
J’ai perdu les clés
Moi je sais que c’était toi
Et tu vas me manquer

Mes anges sont à genoux
Et toi tu vas bien ?
Moi je t’aime comme un fou
Mais ça tu le sais bien

Je rêvais d’être l’aile
Qui te fait du bien
Et rêvais d’un songe éternel
Accroché au mien

Je sais là, que c’est le signe
Tout s’arrête ici
Je voudrais que l’on donne au bruit
le souffle de nos vies
Je voulais croire en nous et voilà…
J’ai paumé les clés
Moi je sais que c’était toi
Et tu vas me manquer

Share this tout le monde...
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on TumblrPin on PinterestShare on RedditShare on VKEmail this to someone