Non-Album-Tracks (Lyrics)

Quicklinks

My mum is wrong

One, my mum is wrong
Two, so sweet is love
Three, the nurse is crying
Four, she’s mine
Five, it’s my own right
Six, to wanna touch
Seven, on top of that
Eight, it’s fun

One, mummy won’t hear
Two, some day I’ll go
Three, can’t stop the tears
Four, it’s hurts
Five, say what I want
Six, I feel so down
Seven, don’t like to think
Eight, do you?

I go so easily
Where it’s no allowed to be
Her smiling pleases me
I love the nurse Mummy

One, I think it’s good
Two, telling you this
Three, I feel better
Four, it’s fun
Five, mummy won’t hear
Six, about the nurse
Seven, she’s beautiful
Eight, she’s mine

One, the nurse sings
Two, I fell strange
Three, just like a deer
Four, I’m scared
Five, it’s hard to live
Six, without one smile
Seven, I cry all night
Eight, do you?

One, my mum is wrong
Two, so sweet is love
Three, the nurse is crying
Four, she’s mine
Five, my mum is wrong
Six, so sweet is love
Seven, the hospital
Eight, I’m cold

I go so easily
Where it’s no allowed to be
Her smiling pleases me
I love the nurse Mummy

On est tous de imbeciles

C’est sûrement pas être artiste
Que d’frapper sur un piano.
C’est sûrement pas être poète (poète?)
Que d’chagriner la tête vide,
Assise au bord du styx!

J’suis vraiment si peu comique
Que les larmes me viennent à l’oeil.
Et toi connard, ca t’fais rire?
Ca t’fais rire et moi pleurer
C’est qu’on doit rien piger!

On est tous des imbéciles
On est bien très bien débiles
C’qui nous sauve c’est le style
Equivoque et aussi paradoxe et ca suffit

On a du s’gourer d’planète
C’est qu’j’sais même plus où qu’on est
Les producteurs trouvent ca bien
Toi et moi on l’sait quand même
On est pas loin d’l’enfer! Ah! Ah!

On est tous des imbéciles
On est bien très bien débiles
C’qui nous sauve c’est le style
Equivoque et aussi paradoxe et ca suffit

A quoi je sers

Poussière vivante, je cherche en vain ma voie lactée
Dans ma tourmente, je n’ai trouvé qu’un mausolée
Et je divague
J’ai peur du vide
Je tourne des pages
Mais… des pages vides

Poussière errante, je n’ai pas su me diriger
Chaque heure demande pour qui, pour quoi, se redresser
Et je divague
J’ai peur du vide
Pourquoi ces larmes
Dis… à quoi bon vivre…

Mais mon Dieu de quoi j’ai l’air
Je sers à rien du tout
Et qui peut dire dans cet enfer
Ce qu’on attend de nous, j’avoue
Ne plus savoir à quoi je sers
Sans doute à rien du tout
A présent je peux ma taire
Si tout devient dégoût

Poussière brûlante, la fièvre a eu raison de moi
Je ris sans rire, je vis, je fais n’importe quoi
Et je divague
J’ai peur du vide
Je tourne des pages
Mais… des pages vides

Mais mon Dieu de quoi j’ai l’air
Je sers à rien du tout
Et qui peut dire dans cet enfer
Ce qu’on attend de nous, j’avoue
Ne plus savoir à quoi je sers
Sans doute à rien du tout
A présent je peux ma taire
Si tout devient dégoût

La veuve noire

Vois cette veuve noire
Tu l’as aimée
Pauvre amoureux d’un soir de mai
Vois cette dame noire
L’heure a sonné
Tu périras ce soir de mai

Vois cette toile noire
C’est ton linceul
Tu reposeras ce soir de mai
Quand l’araignée d’un soir
D’un long baiser
Ennivre vos espoirs
Trop tard…

Que mon coeur lache

Bien trop brutal
L’amalgame
La danse des corps
L’amour à mort
Amour poison
Collision
La peur s’abat
Sur nos ébats

Toi entre nous
Caoutchouc
Tu t’insinues
Dans nos amours
C’est pas facile
Le plaisir
Apprivoiser
Ton corps glacé

Que mon coeur lâche
Mes rêves
d’amours excentriques
N’ont plus leur strass
Mon stress
d’amour est si triste
Que mon coeur lâche
Mais fais-moi mal
Abuse des liens et des lys
Les temps sont lâches
L’amour a mal
Les temps sont amour plastique

Quel mauvais ange
Se dérange
Pour crucifier
Mes libertés
Moi pauvre diable
J’ai si mal
Vertige d’amour,
amour blessé

Que mon coeur lâche
Mes rêves
d’amours excentriques
N’ont plus leur strass
Mon stress
d’amour est si triste
Que mon coeur lâche
Mais fais-moi mal
Abuse des liens et des lys
Les temps sont lâches
L’amour a mal
Les temps sont amour plastique

Les mots

Fixement le ciel se tord
Quand la bouche engendre un mot
Là, je donnerais ma vie pour l’entendre,
Te dire les mots les plus tendres.

When all becomes all alone
I break my life for a song
And two lives, that’s to tomorow’s smile
I know, I will sy goodbye
But a fraction of this life
I will give anything anyline

L’univers a ses mystères,
Les mots sont nos vies…
You could kill a life with words
So how would it feel
Si nos vies sont si fragiles,
Words are mystery
Les mots, les sentiments,
Les mots d’amours, entends

If one swept the world away
What could touch the universe ?
I would tell you how the sun rose high
You could, with a word, become one

Et pour tous ces mots qui blessent
Il y a ceux qui nous caressent
Qui illuminent, qui touchent l’infini
Même si le néant existe
For a fraction of this life
I will give anything anytime

L’univers a ses mystères,
Les mots sont nos vies…
You could kill a life with words
So how would it feel
Si nos vies sont si fragiles,
Words are mystery
Les mots, les sentiments,
Les mots d’amours, entends

C’est une belle journee

Allongé le corps est mort
Pour des milliers
C’est un homme qui dort…
À moitié pleine est l’amphore
C’est à moitié vide
Qu’on la voit sans effort
Voir la vie, son côté pile
Oh philosophie
Dis-moi des élégies
Le bonheur
Lui me fait peur
D’avoir tant d’envies
Et j’ai un souffle au coeur
Aussi…

C’est une belle journée
Je vais me coucher
Une si belle journée
Qui s’achève
Donne l’envie d’aimer
Mais je vais me coucher
Mordre l’éternité
À dents pleines
C’est une belle journée
Je vais me coucher
Une si belle journée
Souveraine
Donne l’envie de paix
Voir des anges à mes pieds
Mais je vais me coucher
M’faire la belle

Allongé le corps est mort
Pour des milliers
C’est un homme qui dort…
À moitié pleine est l’amphore
C’est à moitié vide
Que je la vois encore
Tout est dit puisqu’en amour
Si c’est du lourd
Si le coeur léger
Des élégies toujours
Les plaisirs, les longs, les courts
Vois-tu mon amour
Moi, j’ai le souffle court
Vois-tu…

C’est une belle journée
Je vais me coucher
Une si belle journée
Qui s’achève
Donne l’envie d’aimer
Mais je vais me coucher
Mordre l’éternité
À dents pleines
C’est une belle journée
Je vais me coucher
Une si belle journée
Souveraine
Donne l’envie de paix
Voir des anges à mes pieds
Mais je vais me coucher
M’faire la belle

Belle
La vie est belle
Comme une aile
Qu’on ne doit froisser
Belle
La vie est belle
Et je vais là
Belle
La vie est belle
Mais la mienne
Un monde emporté
Elle, j’entre en elle
Et mortelle, va…

Pardonne-moi

Prince Hongrois
Nos chaque jour :
…Il était une fois
Des voeux d’amour
Quand il montait chez moi
La première fois…

Prince hindou
Je l’imagine encore
Au creux de moi
Je veux plonger dans son coeur,
Et sa voix,
Me dit tout bas…

Prince arabe
Tes silences effleuraient
Du bout des doigts
Tous mes sens, aurons-nous
Un autrefois ?
Reste chez moi

Pardonne-moi
Si la douleur remue tout
Qu’elle me broie
De t’aimer comme un fou
Que tu n’es pas
Pardonne-moi

Prince aurore
Où en es-tu
De ces pulsions de mort ?
Qu’avons nous fait de bien
Après l’effort
Deux corps, un sort

Prince hongrois
L’on descend de l’autre
Coté du monde
Parcourir l’étoile
À chaque seconde
Partager l’ombre

Pardonne-moi
Si la douleur remue tout
Qu’elle me broie
De t’aimer comme un fou
Que tu n’es pas
Pardonne-moi
Pardonne-moi
La profondeur de mon amour
Pour toi
Si c’est du sang qui coule
Au fond de moi
Pardonne-la

Prince noir
Délivre-moi de mon sang,
D’un espoir
Car en moi guette un silence
Sans fard
Un nulle part

Effets secondaires

1 heure… 2 heures… Pas dormir … Il n’faut pas dormir…
3 heures… Point dormir…
4 heures… pour vivre heureux vivons cachés…
5 heures… vivons cachés…
6 heures… effets non souhaités et gênants…
7 heures… gare à l’ataxie! Ah bon?
8 heures… il n’y a pas d’ataxie
9 heures… il n’y a pas d’ataxie, il n’y a pas d’ataxie
10 heures… il n’y a pas d’ataxie, il n’y a pas d’ataxie
11 heures… il n’y a pas… il n’y a pas…
12 heures…

Tous les effets secondaires sont dits
Tous les effets de Krueger sont ici
Tous les effets secondaires maudits
Tous les méfaits de Krueger sont la nuit

4 heures, j’ai des saisons pornographiques
5 heures, j’ai des saisons pharmaceutiques
6 heures, mon idéal? Le mystère et l’horreur
7 heures, un précipice entre vous et moi…
8 heures, est-ce qu’on en voit jamais le bout ? Non répondent mes yeux…
9 heures, … seulement quand on est au bout ! Ah bon ?
10 heures, pas dormir… Il n’faut pas dormir … Faut pas dormir
11 heures, 12 heures, il n’y a pas d’ataxie, il n’y a pas d’ataxie, il n’y a pas d’ataxie

1 heure, il n’y a pas d’absence… Ah bon?
2 heures, 3 heures, 4 heures, en cas de doute, demandez l’avis de votre médecin …
5 heures, confusion mentale … Troubles psychiques …
6 heures, Ah bon? 1, 2, 3, nous irons au…
7 heures, 4, 5 … profondeur.

8 heures,
9 heures, … Accélération du rythme cardiaque
10 heures… Mauvaise coordination des mouvements…
11 heures… Attention!
12 heures…

1 heure, …. Y a l’plafond qui m’regarde !
2 heures… Un faux-plafond … Un mensonge…
3 heures… Je mets de faux cils à leurs yeux… pour un regard plus profond

L’histoire d’une fée, c’est

Trois p’tits tours et silence !
C’est ca qui m’affecte
Quand on m’aime, je danse
Quand on veut, j’apparais
Trois p’tits tours et silence !
J’suis pas en latex
Quand on m’oublie, le sens
De ma vie disparaît

Faire un voeu ou bien deux
Et puis fermer les yeux
(je suis là)
Pour celui et pour ceux
Qui n’ont pas froid aux yeux
(qui croient en moi)
Faire un souhait pour de vrai
Et puis croire au mystère
(tout est là)
C’est un style, c’est facile
Quand on est Mélusine
Oh vite dépêche-toi

Avant que tout s’éveille
Attrapez-moi
Mais pas le bout des ailes
Une fée c’est fragile parfois
Avant que minuit ne vienne
Attrapez-moi
Jeux de mains, je de M
Emoi

Trois p’tits tours et silence !
C’est ca qui me choque
Quand ma peine est immense
Je change l’or en toc
Trois p’tits tours de passe-passe
Moi j’en ai des stocks…
Si ma baguette casse
Que le grand crick me croque

Faire un voeu ou bien deux
Et puis fermer les yeux
(je suis là)
Pour celui, et pour ceux
Qui n’ont pas froid aux yeux
(qui croient en moi)
Faire un souhait pour de vrai
Et puis croire au mystère
(tout est là)
C’est un style, c’est facile
Quand on est : Mélusine
Oh vite dépêche-toi

Avant que tout s’éveille
Attrapez-moi
Et voir mes étincelles
Une fée c’est magique en soi
Avant que minuit ne vienne
Attrapez-moi
Jeux de mains, je de M
Emoi

Monday, Tuesday, Wednesday, Thursday, Friday, Saturday, Sunday

Avant que tout s’éveille
Attrapez-moi
Et voir mes étincelles
Une fée c’est magique en soi
Avant que minuit ne vienne
Attrapez-moi
Jeux de mains, je de M
Emoi

Slipping Away (Crier la vie)

All that we needed was right
Les ombres ce soir nous, menacent
Open to everything happy and sad
Seeing the good,
Même si tout va si mal
Voir le soleil quand la nuit nous accable
Oh pour un jour, croire aux dieux, croire aux fables

Focus on everything better today
Crier la vie,
Quand tout autour se tait
Hold on to people that slipping away
Hold on to this while it’s slipping away

All that we needed tonight
Are people who love us and like
Je sais les douleurs et, les doutes
Oh partir est ce qu’on, redoute
Aussi

Open to everything happy and sad
Seeing the good,
Même si tout va si mal
Voir le soleil quand la nuit nous accable
Oh pour un jour, croire aux dieux, croire aux fables

Focus on everything better today
Crier la vie
Quand tout autour se tait
Hold on to people that slipping away
Hold on to this while it’s slipping away

So long
Mais l’ombre

Open to everything happy and sad
Seeing the good,
Même si tout va si mal
Voir le soleil quand la nuit nous accable
Oh pour un jour, croire aux dieux, croire aux fables

Focus on everything better today
Crier la vie
Quand tout autour se tait
Hold on to people that slipping away
Hold on to this while it’s slipping away

Devant soi

Il a bu dans le cours d’un ruisseau
Parcouru les montagnes et le bourg
Il a vu dans vos yeux tant de haine
Qu’il s’est cru un instant plus le même

Il a pris des chemins solitaires
Privé d’os comme un chien qui se terre
Il s’est mis à pleurer comme on aime
Continué à prier quand même

C’est devant soi,
qu’il faut se voir/savoir
La vie n’est pas toujours ce que l’on croit
C’est devant soi,
que je veux vivre
J’ai devant moi beaucoup de vie et de rire

C’est devant soi,
qu’il faut se voir/savoir
La vie n’est pas toujours ce chemin droit
Le vent me dit,
quand vient le noir
J’ai devant moi beaucoup de vie et d’espoir

Il a vu les loups surgir du bois
Suspendu aux branches de vos lois
Il a perdu l’amour, deux étoiles
Qui brillaient dans son coeur qui se voile

Il a compris qu’on gorge sa sève
Que la vie ouvre porte a l’enfer
Et là-haut un faucon se déploie
Qui protège son nom son choix

Du temps

Du temps,
du temps,
Du temps Il te faut du temps,
Du temps, du temps, non non non,

Suppose que je te dise …
L’amour en est la cause,
Que nos chemins de vie
Parfois nous superposent,
C’est le mien, J’m’en fous
Mon chagrin, C’est tou
L’antidote au pire oh oh oh oh,
L’anti « pas mourir » oh oh oh oh oh

Moi je veux vivre, aller haut.
Pouvoir me dire que c’est beau,
Mais pas du temps, du temps, du temps,
Qu’il te faut du temps, Du temps, du temps, non non non.

Suppose que je te dise
Au fond de moi sommeille,
Un continent de vie
De tes monts et merveilles,
C’est le mien ,mais vous.
Mon destin s’enroule.
Autour de tes reins oh oh oh oh,
Amour je sens bien oh oh oh oh oh.

Moi je veux vivre, aller haut
Pouvoir me dire que c’est beau
Mais pas du temps, du temps, du temps,
Qu’il te faut du temps,
Du temps, du temps, non non non

Moi je veux vivre, aller haut
Pouvoir me dire que c’est beau
Mais pas du temps, du temps,
du temps Il te faut du temps, Du temps, du temps, non non non.

Sois moi – Be me

Be me, be me, be me
Be me, be me, oh-oh!

Dis-moi mon autre, dis-moi schizophrénie
Deviens mon cœur, deviens mélancolie
Et dans la solitude de mes nuits
Deviens moi, deviens toi, sois moi, be me…

Be me, be me, be me
Be me, be me, oh-oh!

Je sens monter en moi tes doigts qui glissent
Férocité de nos deux corps qui jouissent
J’entends tes mots, ta voix à l’infini
Deviens moi, deviens toi, sois moi, be me…

Be me, be me, be me
Be me, be me, oh-oh!

Share this tout le monde...
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on TumblrPin on PinterestShare on RedditShare on VKEmail this to someone